16/03/2005

Een melkweg voor de Carav’Âne - Cetturu - 13 maart 2005

Die zondag 13 maart hadden we in het Ardense dorpje Cetturu (B) afgesproken met alle twee- en viervoetige wandelaars. Een paar mensen hadden afgebeld omdat ze vreesden dat de weersomstandigheden het parcours extra zwaar zouden maken. Toch waren we blij dat onze trouwe wandelgenoten het niet hadden laten afweten.Met genoegen maakten we kennis met Marianne GAUDY, Sabine en André MICHAUX en Claude LEJEUNE die ons met open armen ontvingen in het naburige dorp Steinbach. Voor onze middagpauze nodigde Claude ons uit in haar monumentale schuur, die deel uitmaakt van een geklasseerd geheel van haar Domaine de la Ferme. De verwarming en de warme wijn kikkerden ons weer helemaal op, maar we moesten verder. Hoewel, niet onmiddellijk. Sabine is niet alleen de eigenares van een jonge ezelin, Gaby, maar zij heeft ook een geitenfokkerij, het Clos de Stembais.Ze maakt haar eigen ambachtelijke geitenkaas. Samen met haar man André liet zij ons hun kleine kudde Poitou-geiten zien, een ras dat bedreigd was. In deze periode worden de jonge geitjes geboren. Sinds het begin van de maand hebben ze al 21 geboorten gehad. Het geitje dat die ochtend om 11.35 uur geboren was, was nog helemaal nat.We gaven de geitenlammeren terug aan hun moeders en verlieten de kinderkamerom onze tocht over de melkweg voort te zetten. Voor Sabine en Gaby, die met ons het tweede deel van de wandeling deden, was dit een heuse première. Onder het struikgewas was de sneeuwlaag nog maar een paar centimeter dik. Op de wegen lag een sneeuwdeken van wel 50 à 80 cm dik. Van holle wegen was geen sprake meer.Die 14 kilometer voelden voor onze benen aan als 20 kilometer. Hartelijk proficiat aan Célestine, Emilie en Joy. Geen moment verloren zij de moed. En een boeketje distelbloemen voor de ezels en hun baasjes./CaP - vert. Daisy

15:22 Écrit par Adodane | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/03/2005

Une voie lactée pour la Carav’Âne - Cetturu - 13 mars 2005

C’est dans le petit village ardennais de Cetturu (B) que nous avions fixé rendez-vous le dimanche 13 mars aux randonneurs bipèdes et quadrupèdes. Malgré quelques désaffections dues aux conditions climatiques qui présageaient une difficulté de parcours supplémentaire, nous étions bien heureux de retrouver nos compagnons de route habituels. Mais nous avons aussi eu le plaisir de faire la connaissance de Marianne GAUDY, de Sabine et André MICHAUX ainsi que de Claude LEJEUNE qui nous ont accueilli les bras ouverts dans le village voisin de Steinbach. Pour la halte du déjeuner, Claude nous a ouvert sa grange monumentale qui fait partie des bâtiments extérieurs classés de son Domaine La Ferme. Après le réconfort du chauffage et du vin chaud, il nous fallait reprendre les chemins de campagne. Enfin... pas dans l’immédiat, car Sabine n’est pas seulement la nouvelle propriétaire d’une jeune ânesse, nommée Gaby, elle est aussi la chevrière du Clos de Stembais. Elle fabrique du fromage de chèvre artisanal. Avec son mari André, ils nous ont fait voir leur petit cheptel de chèvres Poitevines, une race sauvegardée. C’était justement la période des mises bas. Ils ont eu 21 naissances depuis le début du mois. La chevrette née à 11h35 le matin même était encore toute mouillée. Nous avons rendu les chevreaux à leurs mères et quitté cette nurserie pour fouler à nouveau la voie lactée. Une grande première pour Sabine et Gaby qui nous ont accompagné pour la deuxième partie de la balade. Si en sous-bois la couche de neige n’était plus que de quelques centimètres, les chemins exposés devaient quant à eux parfois compter 50 à 80 cm de neige. Si bien qu’ il n’était plus question de chemins creux. Je peux vous assurer que ces 14 km là en valaient bien 20 pour nos jambes ! Alors un grand BRAVO à Célestine, Émilie et Joy dont le courage n'a pas faibli. Plus un bouquet de chardons fleuris aux ânes et à leurs meneurs / CaP

17:19 Écrit par Adodane | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |